La sélection en master : mythe ou réalité ?

 

Depuis de nombreuses semaines, les médias se font régulièrement l’écho des nombreux problèmes de sélection à l’université. Aujourd’hui, la sélection entre le master 1 et le master 2 a été jugée illicite par le Conseil d’Etat mais une nouvelle loi devrait l’autoriser à l’entrée en master 1! Le secrétaire d’état à l’enseignement Supérieur Thierry Mandon vient d’annoncer que « la sélection n’est pas un gros mot » ! Cela a mis très en colère sa ministre de tutelle…

Je suis heureuse que sélectionner ne soit pas interdit. En effet, vouloir faire croire aux jeunes que l’on peut arriver à bac +5 juste par choix de filière sans se fatiguer et en ayant des résultats très moyens n’est pas un service à leur rendre pour leur vie professionnelle future. Que ce soit bien ou mal, la sélection existe partout : pour obtenir un emploi privé, il faut réussir un entretien d’embauche ; pour devenir fonctionnaire, il faut réussir des concours et même lorsque l’on a la chance d’avoir sa propre activité indépendante, il faut trouver des clients qui nous sélectionnent !

Arrêtons donc de croire au mythe de la non sélection et mettons en place dès le master 1 un système ne donnant pas de faux espoirs à nos jeunes en permettant à chacun de suivre une filière adaptée à son niveau… Cela permettrait aussi de créer de nouvelles passerelles entre grandes écoles et universités et, à terme, de remettre en cause ce système très français des classes préparatoires que le monde entier ne comprend pas!

 

  • LinkedIn Classic
  • Google Classic

Copyright 2012 - EVOLTIS Conseil

Pour se retrouver sur les réseaux sociaux :