Quel est le meilleur moment pour faire un bilan d’orientation ?

 

C’est une question que me posent régulièrement mes clients et il n’y a pas de réponse unique même si, suivant la situation, plusieurs périodes sont propices.

Pendant les études secondaires

Pour les élèves ayant suivi le collège sans problème et qui sont orientés en secondes générale ou technologique, les deux derniers trimestres de la classe de seconde et le début de la classe de 1ère constituent les meilleurs moments :

  • L’adaptation au lycée est terminée et les élèves ont compris les exigences de celui-ci.

  • Il est plus facile de se motiver pour travailler quand on a une idée des filières qui pourraient nous correspondre. De plus, pour bien choisir, assister aux portes ouvertes est primordial. Il faut bien deux ans pour réaliser le marathon des portes ouvertes car elles sont presque toutes sur la même période entre novembre et février…

  • Dès le 1er trimestre de l’année de 1ère, les résultats comptent pour l’orientation. En effet, la quasi-totalité des cursus sélectifs post-baccalauréat analyse les trois trimestres de 1ère ainsi que les deux premiers de terminale… Il est donc important de savoir les matières regardées suivant les filières espérées afin de planifier ses efforts.

 

Cependant lorsqu’il existe une problématique d’orientation vers une voie professionnelle, réaliser un bilan au second trimestre de 3ème est très utile pour valider la voie choisie car il est difficile de bifurquer pendant les trois années du bac professionnel.

Dans le supérieur

Il existe une réelle différence entre l’année de terminale et la première année dans le supérieur quelle que soit la filière choisie : les matières, les exigences et/ou le niveau d’encadrement changent ce qui surprend beaucoup d’étudiants. Certains d’entre eux ressentent très rapidement que la filière ne leur convient pas et dès les premiers doutes, le bilan d’orientation peut être utile car tout étudiant peut recommencer la procédure APB (Admission Post Baccalauréat) la première année après l’obtention de son baccalauréat avec les mêmes priorités.

Plus tard, il faut s’alerter dès qu’il existe un problème d’envie qui souvent entraine de l’absentéisme : il faut absolument éviter de rester plusieurs années dans une filière qui ne correspond pas à son profil…

 

Pour vous aider, voici nos formules de bilan d’orientation

  • LinkedIn Classic
  • Google Classic

Copyright 2012 - EVOLTIS Conseil

Pour se retrouver sur les réseaux sociaux :